Présentation de l’A.R.I.M.S

L’ARIMS est une Association loi 1901, à but non lucratif. Elle est gérée par un Conseil d’Administration dont les membres sont bénévoles. Son siège social est situé à Tergnier, dans l’Aisne (02)

  • L’ARIMS met à la disposition des administrations, établissements publics et collectivités ayant passé convention, du personnel médical (et éventuellement paramédical) titulaire d’un des diplômes, titres, certificats exigés pour exercer les fonctions de médecin du travail et dont la liste est fixée par l’article R. 4623-2 du code du travail, ou d’autres titres reconnus équivalents, afin de prendre en charge le suivi médico-professionnel des agents publics.

Une équipe déployée sur la France

L’ARIMS -service CORELEX- assure à ce jour le suivi médico-professionnel d’environ 39 500 fonctionnaires et agents publics répartis sur 32 départements.

L’Association est composée de 52 salariés, qui se répartissent en 31 médecins, 11 infirmières en santé au travail, 2 secrétaires médicales et 8 personnes composant l’équipe de direction.

39 500 fonctionnaires et agents publics suivis par le service CORELEX
39500

fonctionnaires et agents publics suivis par le service CORELEX

48 salariés (médecins, secrétaires médicales et équipe de la direction)
52

salariés (médecins, infirmières, secrétaires médicales et équipe de la direction)

33 ans présent en médecine de prévention
33

ans présent en médecine de prévention auprès des administrations publiques

Présent dans 31départements

Présent dans

32

départements

Depuis 2004, l’activité CORELEX est la seule de l’ARIMS.

Historique de l’ARIMS

1985
Création de l’ARIMS
1989
Création de l’activité F.AN.OR (animation en maisons de retraite)
Transfert du Service de Soins à Domicile, Service de l’ANPS, à l’ARIMS
1990
Mise en place du Service des Actions Médico-Psycho-Sociales (samps) – actions en faveur des bénéficiaires du RMI
1991
Ouverture d’un établissement samps à ARRAS
1992
Fin de l’activité d’animation en maisons de retraite
1993
Ouverture d’un établissement samps à LONGUENESSE
1995
Ouverture d’un établissement samps à LIEVIN
2000
samps à BEAUVAIS
Transfert de l’activité CORELEX, Service de l’ANPS, à l’ARIMS
Mise en place des Jardins de la Solidarité (chantier d’insertion)
2002
Transfert de l’activité en faveur des bénéficiaires du RMI à l’association SAMPS

Reprise de la gestion du Service de Soins à Domicile par l’ANPS

2004
Transfert des Jardins de la Solidarité à l’association SAMPS